Le spécialiste de la livraison par drone, détenu par le holding Alphabet (Google), Wing a vu son activité doubler durant les mois de confinement. La société est particulièrement active en Australie et aux Etats-Unis (notamment en Virginie) mais aussi en Finlande.

Comme le souligne Maria Catanzariti, Communications Lead au sein de Wing, « nous avons vu le nombre de livraisons doubler de février à mars, puis de mars à avril ». Cela s’explique notamment par le fait que les mesures de confinement pris par les différents gouvernements ont altéré les comportements des consommateurs. Sans pouvoir se déplacer, ils ont donc plébiscité les livraisons, et tout particulièrement par drones.

Les produits livrés se diversifient aussi rapidement. A titre d’exemple, aux Etats-Unis, un partenariat avait tout d’abord été noué avec Fedex, puis avec Walgreens. Désormais, des sociétés locales font appel à Wing. C’est également le cas en Australie, où dans la banlieue de la capitale Canberra, Wing travaille avec plus d’une vingtaine d’entreprises, allant de la boulangerie à l’épicerie.


Publié le 28 mai 2020