Le service Riicht Eraus de la Croix-Rouge luxembourgeoise et le ministère de l'Égalité entre les femmes et les hommes lancent une campagne de prévention des violences domestiques en octobre et novembre.

Sans titre - 2021-10-06T172356.686.png

"Personne ne devrait souffrir de violences domestiques, d'attaques verbales, sexuelles ou physiques", souligne la ministre de l'Égalité entre les femmes et les hommes, Taina Bofferding. "Je tiens à renforcer les actions pour agir à un stade précoce et mettre fin aux spirales de la violence. Je suis convaincue que bien accompagner les auteurs est une des clés pour mieux protéger les victimes. Car moins de personnes violentes signifie aussi moins de violence domestique."

Le ministère de l'Égalité entre les femmes et les hommes soutient ainsi pleinement la campagne de prévention contre les violences domestiques du service Riicht Eraus de la Croix-Rouge luxembourgeoise. Prévenir les situations de violence est primordial pour le bien-être de toutes et tous.

Sans titre - 2021-10-06T172406.612.png

"Pour les auteurs de violences domestiques, consulter l'équipe de Riicht Eraus est un moyen de sortir de la spirale infernale de la violence", annonce d'emblée Michel Simonis, directeur général de la Croix-Rouge luxembourgeoise. "En collaboration avec le ministère de l'Égalité entre les femmes et les hommes, nous lançons cette campagne de prévention contre les violences domestiques pour inciter les auteurs de violence domestique à prendre conscience de leur comportement, sans jugement de notre part, et à prendre leur responsabilité pour un changement de comportement."

L'objectif de la campagne est d'inciter les auteurs de violence à se responsabiliser, en prenant conscience de leur violence et en comprenant que celle-ci ne peut en aucun cas être tolérée. C'est pourquoi la campagne invite à prendre contact avec le Riicht Eraus: échanger avec une conseillère ou un conseiller peut les faire avancer et surtout leur faire prendre conscience qu'un changement de comportement est nécessaire.

Sans titre - 2021-10-06T172417.527.png

Depuis le début de l'année 2021, 187 expulsions du domicile de l'auteur présumé ont eu lieu (278 en 2020). "Grâce à cette campagne, nous espérons avoir un impact positif en touchant un large public: chacun d'entre nous peut potentiellement faire preuve de violence verbale ou physique. Avant d'en arriver là, la personne concernée peut se tourner vers le Riicht Eraus pour que la situation n'escalade pas et n'aboutisse pas à des actes violents", explique Laurence Bouquet, chargée de direction de Riicht Eraus. "Nous avons décidé de lancer cette campagne de prévention maintenant, car depuis un an et demi nous vivons une situation exceptionnelle qui peut générer des tensions au sein du foyer. Bien que nous ayons été toujours présents lors de la crise sanitaire, nous pensons qu'il est nécessaire de rappeler au grand public que nous sommes là pour éviter que ces tensions sortent de manière explosive."

Riicht Eraus, point d'accueil pour les auteurs de violences domestiques

Depuis sa création en 2004, le service a pour mission d'accompagner et conseiller les auteurs présumés ou condamnés de violences domestiques. Riicht Eraus accueille des personnes expulsées, des clients orientés vers les consultants et sous contrainte judiciaire ou des personnes faisant cette démarche de leur plein gré.

Touts les clients ont la possibilité de suivre des consultations au cours desquelles ils/elles reçoivent des conseils pour modifier leur comportement. La procédure vise, à court terme, à protéger les victimes et, à plus long terme, à réduire la violence. Au fil des consultations, les clients acquièrent des outils pour gérer de façon pacifique des situations à risque.

Sans titre - 2021-10-06T172425.096.png

C'est ainsi que le consultant ou la consultante pourra mieux comprendre la situation personnelle du client ou de la cliente et lui montrer qu'il doit connaître et reconnaitre ses propres limites et celles des autres, et ne pas les dépasser, mais les respecter. Riicht Eraus n'arrête pas les consultations avant que la personne qui accompagne et conseille, et en accord avec son client ou sa cliente, ne soit convaincue que des situations de violences potentielles puissent être gérées d'une manière différente et non-violente.

La Croix-Rouge luxembourgeoise

La mission de la Croix-Rouge luxembourgeoise est "d'améliorer les conditions d'existence des personnes vulnérables". Ses milliers de bénévoles et ses plus de 2.400 professionnels en font un acteur majeur dans les domaines de la santé, du social, de la jeunesse et de l'humanitaire.

La Croix-Rouge luxembourgeoise est ainsi engagée dans des activités aussi diverses que l'aide humanitaire internationale d'urgence, les soins à domicile, la transfusion sanguine, la réhabilitation, l'accueil de personnes âgées ou dépendantes en centres de jour ou intégrés, l'assistance sociale, l'accueil des migrants et réfugiés, l'aide individuelle aux personnes en difficulté, les maisons relais et les maisons de jeunes ou encore les services thérapeutiques socio-familiaux.

La campagne complète est visible ICI.

Toute personne voulant recevoir de l'aide peut contacter le service au 27 55-58 00 ou par e-mail à riichteraus@croix-rouge.lu.

Communiqué du ministère de l'Égalité entre les femmes et les hommes


Publié le 06 octobre 2021