Au Luxembourg, les événements professionnels continuent de convaincre les responsables marketing qui n’ont de cesse de promouvoir leur(s) activité(s), mais aussi aux DRH qui récompensent leurs salariés. D’un autre côté, les agences de communication évènementielles mettent, elles, tout en œuvre pour offrir à ces derniers des moments personnalisés et des expériences uniques. Aujourd’hui, le secteur MICE (Meetings, Incentives, Conferencing, Exhibitions) se nourrit des tendances actuelles en termes de technologies, bien-être ou encore de respect de l’environnement : BEAST vous en présente 6, toutes s’imbriquant parfaitement l’une dans l’autre.

#1 OUSTE LE PLASTIQUE, FAVORISONS LES MATÉRIAUX RECYCLABLES ET LES ÉVÉNEMENTS DURABLES

Pour lutter contre la pollution des océans et préserver les espèces animales et aquatiques, notamment, les entreprises sont aujourd’hui appelées à créer des événements éco-responsables, qui favorisent le "zéro plastique". Des équipements nécessaires sont désormais disponibles et permettent de réduire l’impact environnemental du secteur MICE : on privilégiera notamment la vaisselle réutilisable ou les matériaux de récupération voire biodégradables pour ses décorations, tout en sensibilisant le public au tri et à cette démarche, en communiquant sur ses bénéfices pour l’environnement. Au Luxembourg, dans le but de lutter contre le plastique à usage unique et sous l’impulsion de Carole Dieschbourg, Ministre de l’Environnement, du Climat et du Développement durable, plusieurs groupes de travail ont été organisés autour des thématiques suivantes : restauration, bureautique et ménage, puis événement et communication.

 

#2 L’AVÈNEMENT DE LA RÉALITÉ VIRTUELLE ET RÉALITÉ AUGMENTÉE

Peu importe le secteur, les technologies d’AR (Augmented Reality) et VR (Virtual Reality) redéfinissent les façons de concevoir, promouvoir et vendre les produits et services. L’événementiel ne fait aucunement figure d’exception, ces nouvelles technologies immersives ajoutant un côté participatif et fédératif plébiscité par les visiteurs des salons et autres conférences. La réalité augmentée permettra notamment de présenter des produits dans leur futur environnement, alors que grâce à la réalité virtuelle, il est même possible de vivre l’événement, à distance, comme si on y était. Les participants, s’ils sont équipés d’un casque, peuvent ainsi se promener dans les allées des salons, de leur bureau voire de leur canapé. On parlera alors de marketing expérientiel, dans un monde où l’expérience client/visiteur/employé est au centre des préoccupations de toutes les sociétés. Pour les professionnels de l’évènementiel, il est aujourd’hui crucial de se démarquer dans un secteur où la concurrence fait rage.

 

#3 LE BIEN-ÊTRE ET LA PERFORMANCE AU COEUR DE L’ÉVÉNEMENT

A l’image des équipes RH dans les sociétés, les organisateurs d’événements misent aujourd’hui sur le bien-être des visiteurs des salons et autres séminaires. Cela se manifeste notamment par la présence d’espaces cosy et autres stands proposant des coins relaxation, smoothies et autres produits détox. Des défis peuvent également être organisés lors de tels événements, faisant la promotion des activités sportives, et insistant ainsi sur l’importance de la santé et de l’exercice des participants. On notera également que le tourisme du bien-être en lui-même est devenu un marché énorme, notamment en Europe, avec l’explosion du nombre de spas et hébergements natures, permettant aux gens de se couper du monde et de déconnecter le temps d’un weekend. Des menus plus sains, des pauses productives et des défis sportifs pour engager les participants et leur faire brûler quelques calories. En résumé : mieux manger, mieux travailler, mieux vivre, tout simplement.

 

#4 BOOSTER LA PARTICIPATION DIGITALE À TRAVERS LE MONDE

Le digital, s’il servait déjà à promouvoir votre manifestation, fait désormais partie intégrante de chaque événement, notamment avec des retransmissions en direct, bien connues sous le nom de "live streaming". Celles-ci permettant donc de toucher un public plus large et aux quatre coins du monde, et donne la possibilité aux "participants" d’intéragir directement et de partager leurs commentaires et ressentis. Dans un environnement digital, qui prône fois l’expérience visiteur (comme décrit précédemment) tout en s’affranchissant des frontières et limites géographiques, la participation digitale représente un enjeu crucial pour les organisateurs et marques. Elles peuvent ainsi assez facilement booster leur ROI mais aussi leur communication, car la vidéo est depuis quelques années un important levier d’engagement. Pour preuve, elle est incontournable dans les stratégies marketing.

 

#5 EVITER LE GASPILLAGE ALIMENTAIRE ET MISER SUR LES PRODUITS LOCAUX

Nous abordions précédemment la démarche "zéro plastique", que l’on peut étendre jusqu’au "zéro déchet", et qui passera nécessairement par un contrôle des quantités, et donc des coûts. Le tri et la sensibilisation jouent également un rôle important : il est alors conseillé de supprimer les poubelles traditionnelles, pour les remplacer, à des endroits différents du salon ou de la conférence par des coins thématiques : recyclage, compost, énergie, et mêmes dons pour les produits dont on voudrait se séparer. Cette approche va également de pair avec les circuits courts et le "manger local et de saison", plébiscité notamment par le ministère de l’Agriculture au Grand-Duché. Cette stratégie bénéficie aux agriculteurs locaux et permet de réduire l’empreinte environnementale. Puis, pour aller plus loin dans l’éco-responsabilité, certains pourront opter, côté sanitaire, pour des toilettes sans eaux. Par de telles méthodes, on vise ainsi à créer des événements "positifs" en eau.

 

#6 RACONTER DES HISTOIRES POUR CAPTIVER LES PARTICIPANTS

Le "storytelling", où l’art de raconter des histoires, et le "brand content" sont au coeur des stratégies de marketing, entre contenus, campagnes et autres leviers qui permettent d’embarquer le prospect et futur client dans un univers bien particulier, voire unique, correspondant à la marque… il en est de même pour le secteur MICE qui, qu’il s’agisse de conférences, de séminaires ou encore de cocktails de networking, doit poser un cadre cohérent, allant de la thématique principale à la décoration du lieu, en passant par la présence d’intervenants experts dans des domaines précis et pointus. L’histoire globale de votre événement doit donc également donner envie aux participants de partager leurs impressions, photos et autres vidéos sur les réseaux sociaux. On pourra alors même parler de "storyliving" : une expérience à part entière pour le visiteur et une mission accomplie pour l’organisateur.

 

En d’autres termes, le storytelling – ou living – permet aujourd’hui, de créer des impressions plus fortes et surtout plus durables auprès des visiteurs, et combiné aux autres tendances discutées ci-dessus, allant de l’apport technologique (réalités virtuelle, augmentée et live streaming) au respect de l’environnement (zéro déchet et tout autant de plastique), votre événement comprend tous les ingrédients afin de se démarquer de ceux organisés de manière peut-être plus traditionnelle par vos concurrents…

 

Alexandre Keilmann


Publié le 28 novembre 2019