Cette semaine, Marketers est allé à la rencontre de deux jeunes professionnels du secteur évènementiel qui ont choisi de se lancer en freelance. Ils nous font part de leur expérience.

 

 

Fabien, Margot, en tant que jeunes acteurs indépendants, comment percevez-vous le secteur de l’événementiel actuel au Grand-duché?

 

Fabien : Le secteur a beaucoup évolué, ne serait-ce qu’au cours des 5 dernières années. Quand je regarde un peu ce qu’il se fait aujourd’hui, je me rends compte qu’on voit encore beaucoup de choses identiques mais dans une dynamique managériale différente.

Beaucoup de grosses sociétés, qui « outsourceaient » encore leur activité évènementielle il ya quelques années, ont internalisé tout le processus. Ainsi les agences doivent plus que jamais démontrer leur utilité en proposant des solutions innovantes, ce qui est à mon sens une bonne chose mais qui s’avère assez difficile dans le contexte économique actuel. L’évènementiel est une des premières coupes dans les dépenses, et ça ce n’est pas nouveau !

 

Margot : De plus, les invités ont toujours plus d’attentes car ils doivent souvent choisir entre plusieurs événements lors d’une même soirée. Ainsi, le « end user » est devenu plus exigeant, il faut savoir capter son attention avec un concept original, une communication effective et une utilisation pointue des médias sociaux.

 

Quel est le challenge pour les acteurs évènementiels luxembourgeois dans ce cas, agence ou indépendants ?

 

Margot : Pour une agence ou un indépendant, le seul but est de créer et de gérer un événement. Notre raison d’exister est de connaître mieux le marché, les idées, les tendances et les prestataires de services qu’un département event d’une société. Le fait d’avoir des clients différents avec des attentes différentes mène à une panoplie de concepts plus variés. C’est sur ces points que nous devons représenter une réelle valeur ajoutée.

 

Fabien : Je pense, et je le sais pour l’avoir constaté, qu’avoir recours à un acteur externe pour organiser certains types d’évènements n’est pas forcément synonyme de dépense supplémentaire. Les clients n’ont pas toujours conscience du capital humain engagé dans la gestion de certains gros évents en interne, une tâche qui, si elle était externalisée auprès d’un partenaire de confiance, permettrait d’optimiser l’action de l’équipe en place - qui a souvent beaucoup d’autres choses à gérer au même moment - pour un coût quasiment identique.

 

Arriver à un événement de sa société ou de son institution, pouvoir mettre les pieds sous la table et se concentrer sur le contenu et le facteur humain en sachant que quelqu’un est là pour s’occuper du moindre souci éventuel est, à mon humble avis, un privilège et une source de positivité.

 

 

Et quel est, selon vous, l’avantage que possède un indépendant sur une agence plus traditionnelle ?

 

Fabien : Le prix bien sûr ! Trêve de plaisanteries, agences et indépendants ont tous leur place sur le marché car la demande est heureusement encore là. Certains clients ont des relations privilégiées avec des agences de confiance depuis des années et je trouve cela très respectable, venant moi-même d’agence ! Mais il y a aussi certains clients qui ont envie de tenter de nouvelles choses, de laisser leur curiosité piquée par de nouvelles synergies que des indépendants efficaces peuvent proposer en s’associant à d’autres talents ou tout simplement en ayant une vision plus libre, distancée et novatrice des choses. Les relations avec le client sont également beaucoup plus détendues je trouve, et il est indéniable que nous n’avons pas les mêmes frais de fonctionnement qu’une agence, et que nous pouvons donc proposer des solutions à la fois avantageuses pour nous et pour notre client !

 

Margot : Travailler en indépendante signifie se donner complètement à la cause, et le facteur humain mène le ton dans les relations avec les clients. Des décisions originales ont un effet au moment même où elles sont prises, sans devoir passer par la hiérarchie que connaît une agence. Ceci accroît le dynamisme dans les relations entre le client et les prestataires de services, mais aussi entre le client et ses invités. Finalement, les invités profitent d’un évènement à la hauteur de leurs attentes et leur feedback atterrit directement auprès de l’organisateur, qui pourra l’intégrer dans ses futures démarches.

 

 

Et c’est une stratégie que vous avez déjà mise en place tous les deux ?

 

Fabien : Absolument ! Après avoir passé 4 ans en agences à organiser les événements les plus prestigieux du Grand-duché, j’ai décidé de devenir indépendant et de proposer une gamme de services innovants à mes clients traditionnels - ainsi qu’aux nouveaux ! - en complétant notamment mon offre de solutions PR & Media. Pour stimuler ma créativité et les synergies que je souhaite développer avec d’autres experts du secteur, j’ai intégré le hub créatif comprenant Studio Polenta , Steif, et Andy Lama à Clausen depuis le 1er Octobre.  A partir de là, je peux coordonner mes événements et opérations de relations publiques, seul ou en complément d’une équipe et/ou d’une agence, avec les valeurs que j’ai toujours mis à l’honneur : excellence, discrétion et responsabilité.

 

Margot : Oui, c’est une stratégie que j’utilise chaque jour dans mon travail. Actuellement, j’organise en freelance les événements pour House 17, un club pour membres privé qui a ouvert ses portes en ville en mars 2014. Je soutiens leur équipe pour accroître le succès de leurs campagnes en ligne envers les membres, ainsi que dans l’élaboration de leurs événements. La base de membres intéressés ne cesse de grandir et je peux me concentrer sur la panoplie d’activités qui leur sont offertes. D’un autre côté, vu le cadre intime du club, le feedback des membres me permet de livrer un service sur mesure instantané.

 

A côté je diversifie mes services en organisant des événements chez des clients privés (cocktails, dîners à thèmes…) où mon expérience en tant que gérante du café éphémère Brigitte me permet d’élaborer des concepts originaux. Le facteur commun dans toutes mes activités est de fournir un service personnel qui tient compte des perceptions et des émotions du client, dans le but de créer un événement qui corresponde à toutes les attentes et après lequel tout le monde rentre satisfait.


Publié le 22 octobre 2014