Dans l’une de ses dernières études en date, Brandwatch s’est intéressé à l'impact du marketing engagé sur fidélité des consommateurs. Les experts de la veille numérique explorent ainsi les problématiques contemporaines liées à la fidélité à la marque, ainsi que les risques et les avantages d’un marketing engagé dans le but d’attirer les clients.

En introduction, Brandwatch souligne le fait qu’aujoud’hui, près de deux tiers des consommateurs achètent, adoptent ou boycottent une marque en fonction de sa position sur des questions de société. « A une époque où la fidélité client n’a jamais été aussi faible, pourquoi la plupart des responsables marketing hésitent-ils encore à prendre position ? » s’interrogent les experts.

 

Tout d’abord, Brandwatch s’interesse au décalage qui existe actuellement entre les marketeurs traditionnels et les consommateurs : « les marketeurs se divisent en deux camps, et le gouffre se creuse entre la philosophie traditionnelle du marketing qui cherche à vendre à tout le monde et la tendance émergente qui consiste à attirer délibérément un public plus restreint et à entrer en résonnance grâce à des émotions spécifiques significatives et, en général, axées sur des valeurs. On nous explique également que désormais, les gens ne se soucient plus de savoir si les marques qu’ils utilisent disparaissent. La fidélité à la marque n’a jamais été aussi basse. En résumé, le pouvoir des consommateurs n’a jamais été aussi grand, et les marques et les agences ne peuvent plus se fier aux doctrines commerciales traditionnelles. Cela signifie aussi que les industries d’aujourd’hui peuvent être facilement mises en déroute par une marque qui répond mieux aux désirs et aux besoins des clients que d’autres marques existantes.

Les experts soulignent également la différence entre la « fidélité à la marque » et la « fidélité client ». Pour eux, la fidélité à la marque fait référence à la loyauté des clients envers les mêmes marques spécifiques, alors que la fidélité client, en revanche, place à juste titre les clients eux-mêmes au cœur de l’idée de loyauté. « De nos jours, qu’est-ce qui motive la fidélité des clients ? Nous constatons que les valeurs politiques et sociales influencent de plus en plus les comportements d’achat. Dans ce contexte, comment les marques peuvent-elles se connecter avec les valeurs sociales et politiques de leurs clients, et quels sont les risques qui en découlent ? »

Selon Brandwatch, il est donc nécessaire de s’adresser au consommateur engagé. Deux questions importantes se posent toujours lorsqu’une entreprise décide de mettre en place cette démarche : la position adoptée par l’organisation résonnera-t-elle auprès de son audience ? Et, tout aussi important, cette position représente-t-elle sincèrement les valeurs de l’entreprise ? « Il est extrêmement important d’étudier et d’identifier avec précision les problèmes et les causes qui préoccupent vos consommateurs. Il est également essentiel de faire preuve de sincérité. Votre entreprise met-elle son argent là où elle le prétend ? Joignez-vous le geste à la parole ? Ces valeurs font-elles partie de l’ADN de votre organisation ? » peut-on lire dans l’étude.

 

Le rapport complet est disponible ICI.

 

Source : Brandwatch


Publié le 09 avril 2020