Lors de la réunion du Conseil d’administration du 15 juillet 2019, l'Autorité luxembourgeoise indépendante de l'audiovisuel (ALIA) a décidé d'attribuer le réseau d'émission n°2 au projet de L’essentiel-Radio. En lice après la clôture de l'appel à candidatures, lancé le 8 avril dernier, se trouvait également le projet radiophonique AirFM 24 présenté par la SARL Pro Sound & Media.

Les postulants ont eu l'occasion de présenter et de défendre leurs projets lors d'auditions tenues par l'Autorité en date du 15 juillet 2019. L'ALIA n'avait pas fixé de conditions particulières à part celles contenues dans les dispositions légales. Cependant, un des aspects importants pris en compte tient au pluralisme des médias au Luxembourg.

Ainsi, l’alternative suivante se présentait: si l’Autorité attribuait le réseau à la SA RadioLux, elle donnerait à L'essentiel-Radio la possibilité d’augmenter de manière non-négligeable sa couverture territoriale (et la radio pourrait ainsi profiter à un auditoire élargi, rapprochant cette radio de sa vocation à assurer une couverture nationale) contribuant en termes de pluralisme au profit des auditeurs additionnels ainsi touchés; si la permission était accordée à un service de radio nouveau, à savoir AirFM 24, l’offre de programmes existante au Grand-Duché de Luxembourg serait élargie sur la zone de couverture du réseau 2 mis en exploitation.

Quant aux contenus proposés, l’Autorité n’a pas décelé d’éléments dans le dossier de candidature de AirFM 24, ni lors de la présentation orale du postulant, qui auraient démontré dans quelle mesure le nouveau programme se distinguerait par rapport à l'offre radiophonique existante. De même, l’offre de la SA RadioLux, à travers l’exploitation de L’essentiel-Radio, est connue; lors de l’audition du 15 juillet 2019, les responsables ont déclaré que le contenu et plus généralement le concept et la ligne éditoriale de ce programme de radio seront maintenus.

D’un point de vue économique, l’Autorité constate que le projet AirFM 24 prend pour beaucoup appui sur l'engagement bénévole de quelques passionnés, et risque d’être mis en péril par le départ futur de ceux-ci, tandis que la SA RadioLux peut se targuer d’une structure sociétale solide apte à garantir la pérennité de son projet.

Sur base de ces considérations, l’Autorité conclut que le projet de la SARL Pro Sound & Media remplit dans une moindre mesure les critères appliqués par l’Autorité au regard de l'ampleur et de la qualité du contenu éditorial, de l’apport au pluralisme dans le paysage radiophonique et des projections de développement sur le long terme, l’amenant à attribuer le réseau n°2 à la SA RadioLux. 

 

Communiqué par l'Autorité luxembourgeoise indépendante de l'audiovisuel (ALIA)


Publié le 31 juillet 2019