Gabriel Dabi-Schwebel, fondateur de l’agence 1min30 s’est prêté au jeu de questions/réponses pour révéler les secrets des social media et les différentes stratégies à adopter. Un avant-goût prometteur de son intervention lors du Forum e-marketing, le 31 mars prochain.

 

Tout d’abord, l’Inbound marketing : c’est quoi ?

 

L’Inbound marketing, ou plutôt Marketing entrant en bon français, est l’idée de faire venir des clients vers soi plutôt que d’aller les chercher avec des outils Outbound (publicité).

Chez 1min30, on préfère le traduire dans une approche plus complète, en disant que chaque entreprise doit devenir son propre média et convertir son audience en clients. On s’aide d’un entonnoir, qui s’articule en 3 parties : Générer du trafic, transformer les visiteurs en prospects puis les convertir en clients.

De nombreux outils permettent de développer une stratégie Inbound, en créant du contenu régulier, de qualité, avec un objectif de conversion. Les blogs et contenus premiums font partie de ces outils.

 

Pouvez-vous nous expliquer l’origine du nom « 1min30 » ?

 

L’origine est relativement simple : 1 minute 30 est le temps moyen de vie d’un contenu digital aujourd’hui. Il va correspondre au temps moyen d’un article, d’une vidéo, et entraîne donc cette réflexion stratégique pour les marques devant prendre en compte la snackerisation du contenu [1].

 

Le marketing vidéo était annoncé comme LA tendance 2014 : quel bilan pouvez-vous tirer de cette année 2014 en matière d’innovation marketing ?

 

Les formats multimédias attirent, séduisent et persuadent plus que du contenu dit « classique ». Que ce soit de grandes et belles images sur les réseaux sociaux, des infographies aussi instructives qu’esthétiques, ou bien des vidéos courtes (Vine) ou longues (YouTube), il est prouvé que ces contenus apportent un potentiel de visibilité et d’attractivité supérieur au contenu qui y est transposé à l’écrit. Certains experts déclarent même que la vidéo représentera 90 % du trafic web d’ici 2018. La tendance de la vidéo est de plus en plus marquée et apporte une vraie audience qualitative (en atteste notre propre expérience, je vous invite à découvrir ici notre vidéo sur l’Inbound marketing) tout en diversifiant le format de contenus proposés.

 

En revanche, il ne faut pas tomber dans l’excès et ne penser que contenus multimédias ! Leur intérêt est de créer une forme de diversité et de fraîcheur dans ce que propose la marque, et non pas d’en produire sans arrêt et à toutes les sauces.

Bien sûr, le grand maître qu’est YouTube (et donc Google) est en train de voir naître un possible concurrent en la personne de Facebook. Le réseau social est de plus en plus en concurrence avec la plateforme de vidéos, en offrant la possibilité d’intégrer directement ses propres vidéos sur le réseau social et de bénéficier de statistiques intéressantes. De plus, depuis quelques semaines, Facebook propose de mettre en place une véritable « chaîne » vidéo, très ressemblante à celle présente sur YouTube, pour visionner les vidéos postées. 

 

 

On parle d’une importance toujours plus grande des réseaux sociaux pour 2015 et donc de « social marketing ». Les clients y sont sensibles, mais quels sont les limites du marketing social ?

 

 

Le social media est inévitablement entré dans la vie de nombreuses personnes ! Il dématérialise une partie de la vie et permet de la retrouver sur le web, tout en étant connecté à un système de données complexes. Néanmoins, cet espace est encore mal exploité par de nombreuses marques ! On retrouve par exemple des difficultés dans l’appréhension du lien unissant le “business physique” du ”business virtuel”.

 

L’important dans une stratégie social media pour une entreprise ce n’est pas d’avoir tant de fans sur Facebook ou tant de followers sur Twitter, mais d’avoir de vraies communautés constituées de passionnés intéressées par la marque/entreprise et qui sont prêts à la suivre sur ses réseaux sociaux autant que sur son site Internet ou dans son point de vente. Cette réflexion autour de la liaison entre social media et business est un point essentiel encore mal abordé par certaines entreprises qui n’y voient aucun intérêt particulier pour développer leur business, ou au contraire un trop grand intérêt. C’est selon moi la principale limite du social marketing aujourd’hui.

 

 

Quelles sont, selon vous, les autres trends à observer et à mettre en application en cette nouvelle année 2015 ?

 

C’est drôle que vous abordiez cette question des trends pour 2015, puisque nous venons, il y a peu, de sortir un article sur les tendances marketing 2015 agrémenté d’une infographie que je vous invite à lire. Celui-ci résume plutôt bien ma vision et celle de l’agence quant aux tendances marketing de l’année à venir : une part plus importante destinée aux stratégies inbound et de contenu au sein des entreprises, la création de plus en plus de contenus vidéos (nous sommes d’ailleurs en train de créer un marketing space de plus de 600 m² avec studio vidéo, mixage, etc…) ainsi que l’intégration des stratégies mobiles dans les dispositifs complets mis en place par les marques.

 

[1] L'idée derrière ce nouveau mot est de dire que les contenus se consomment de plus en plus par petit bout tout au long de la journée comme la nourriture en snack. Les barres chocolatées, etc.

 


Publié le 04 mars 2015