Nous avons tous déjà reçu des sms de ce type. Bien que le mobile spam soit moins développé que son grand frére par email, beaucoup plus  automatisable et donc nuisible, mais aussi quasiment gratuit au regard des coûts de communication  généralement liés aux sms, il tend à se développer dans certaines industries  - horeca et finance notamment lorsqu'il ne s'agit pas de messages plus exotiques renvoyant à un numéro surtaxé.