DIGinsights est un projet de partage de données ouvert mené par Knewledge, agence de marketing digital. Son principal objectif est de découvrir les tendances d’utilisation d’Internet au Luxembourg.

« Comme le Luxembourg est un petit pays, les données d’utilisation d’Internet ont longtemps été peu fournies. Pourtant elles existent ! C’est pourquoi, chez Knewledge, nous avons réfléchi et travaillé sur la meilleure solution pour rendre publiquement accessible des données fiables. » confie Gérald Claessens, CEO de Knewledge.

DIGinsights, utilise des filtres et des segments personnalisés pour construire des requêtes puissantes afin de récupérer des données auprès d’utilisateurs situés au Grand-Duché de Luxembourg via l’interface Google Analytics Query Explorer. Les données collectées sont ensuite traitées avec Google Apps Script et exécutées directement sur les serveurs de Google.

Ces données sont anonymes et pertinentes pour le marché luxembourgeois. Elles sont mises à jour chaque mois et accessibles sur www.diginsights.lu

 

Quels premiers enseignements pouvons-nous en tirer ?

1. Mobile first

Sans étonnement, avec 64% de parts de marché en juillet, les appareils mobiles sont maintenant le premier écran de consultation d’Internet au Luxembourg. Nous observons toujours une tendance à la hausse. La croissance calculée entre août 2019 et juillet 2020 est de 6%. Fait intéressant, la période de confinement en mars et avril a montré une utilisation accrue des appareils mobiles allant jusqu’à 68% en mars.

01.png

 

2. Chrome leader du marché sur Desktop

Le navigateur Chrome connait une forte progression ces dernier mois et prend la première place des navigateurs sur Desktop avec 33% de parts de marché en juillet, principalement au détriment de Firefox. Safari a lui aussi connu une très nette progression au cours des 12 derniers mois. Il occupe la 3e place et est au coude à coude avec Firefox.

 

02.png

 

3. iOS toujours leader face à Android

iOS est toujours leader au niveau des appareils mobile, avec 54% de parts de marché en juillet et même si Android continue de gagner des parts de marché. L’Iphone reste donc bien l’appareil mobile de prédilection au Grand-Duché de Luxembourg.

03.png

 

4. Google leader absolu des moteurs de recherche

Sans surprise, Google est leader absolu des moteurs de recherche utilisés au Grand-Duché avec 96% de parts de marché contre 4% seulement pour Bing. Les moteurs de recherche alternatifs tels que Ecosia.org, Duckduckgo ou encore Qwant.com ne représentent qu’une part insignifiante de trafic face à Google.

 

04.png

 

5. L’allemand comme première langue

Basée sur la langue du navigateur, l’allemand est la première langue utilisée au Luxembourg avec 37% de parts de marché, contre 27% pour le français, 21% pour l’anglais et 13% pour le portugais.

 

05.png

 

En conclusion, DIGinsights nous montre que le comportement des internautes au Luxembourg évolue. Cette évolution se fait d’une façon particulière qui ne peut être extrapolée depuis le comportement dans les pays voisins comme c’était le cas jusqu’ici.

Ces données statistiques que Knewledge projette d’étoffer encore dans les prochains mois, gagnent à être suivies de près. Elles aideront, notamment, à l’établissement de stratégies de marketing digital efficaces et adaptées à l’écosystème luxembourgeois.

Retrouvez toutes les données actualisées chaque mois sur www.diginsights.lu

 

Communiqué par Knewledge


Publié le 14 août 2020