À l’occasion du rachat de l’agence de communication K’NOE par le Groupe GET, Stéphane Getto, rédacteur en chef de La Semaine, a questionné les 2 dirigeants (Katrine Noé, fondatrice de K’NOE et Thierry Ehrhardt, fondateur de Groupe GET) sur leur histoire, les raisons de ce rachat et le futur de ce rapprochement.

Groupe GET, groupe de communication multicanal implanté sur Metz, Luxembourg et Strasbourg, explique le rachat de l’agence de communication parisienne K’NOE, agence de communication spécialisée dans la communication santé, l’alimentation et la nutrition, comme une étape nécessaire pour atteindre son objectif de devenir l’une des agences de références du Grand Est, la seule agence indépendante présente sur l’axe Paris-Reims-Luxembourg-Strasbourg.

« Nous avions déjà quelques clients parisiens, mais étions freinés dans leur développement par manque de proximité et nous cherchions depuis longtemps une structure complémentaire à la nôtre » commente Thierry Ehrhardt, le PDG du groupe.

Cette synergie va permettre à K’NOE de développer ses compétences dans le milieu de la santé au niveau national, par l’apport de la force commerciale du Groupe GET, forte de près de 10 directeurs de clientèle, consultant en communication.

La présence sur Paris va permettre à Groupe GET de développer ses comptes parisiens et de pouvoir développer son portefeuille sur de la communication multicanale, notamment dans les domaines de l’immobilier, de la finance et de l’industrie.

Les 35 collaborateurs intégrés, réunis des 2 structures, vont proposer une offre full services allant de la stratégie à la création, en passant par la fourniture de contenus, l’accompagnement digital et la gestion des réseaux sociaux.

« Notre groupe va trouver un équilibre parfait entre des directeurs stratégiques, des chargé(e)s de projets généralistes et scientifiques suivant les domaines d’intervention, et une grosse force de frappe en production avec des directeurs de création, des graphistes print et web, des développeurs, des illustrateurs, des rédacteur trice)s, un photographe et vidéaste.

Avec ses différentes structures, le groupe devrait atteindre en 2020 un CA de 4 M€ et deviendra un des seuls acteurs indépendants présent sur tout le Grand Est sur l’axe Paris-Reims-Luxembourg-Strasbourg.

 

Communiqué par Groupe GET


Publié le 04 décembre 2019