Depuis septembre 2018, Google a refait marche arrière en simplifiant à nouveau le ciblage des appareils au niveau des campagnes Display, supprimant par la même occasion la possibilité de choisir d’apparaître ou non sur les applications mobiles (via le format interstitiel).  

Pourquoi exclure les Apps mobiles ?

Si vous avez déjà lancé des campagnes Display via Google Ads et que vous avez bien pris la peine d’examiner où vos annonces apparaissent (pour peu que votre ciblage ne soit pas très restrictif), vous verrez très souvent quelque chose qui ressemble à ça :

Rapport-placement-Google-Ads-Display

La plus grosse partie du trafic est généré par des applications mobiles, avec des taux de clics totalement invraisemblables, dépassant parfois la barre des 40%. C’est d’autant plus improbable lorsqu’on sait que les benchmarks sont très en-dessous des 1%.

À quoi cela est-il dû ? Cela provient essentiellement du fait que vos annonces sont diffusées sur les applications mobiles au format interstitiel : il s’agit d’un format publicitaire plein écran qui couvre temporairement l’interface de l’App utilisée (et qu’on ne peut fermer qu’en cliquant sur une minuscule croix située dans le coin supérieur droit de l’annonce).

Exemple :

Google a beau prétendre qu’il prend toutes les mesures nécessaires afin de réduire au maximum les clics accidentels sur les publicités mobiles (source : https://support.google.com/google-ads/answer/42995?hl=en), il est clair qu’on est encore loin du compte, et que l’essentiel du trafic généré par ces Apps est tout sauf qualitatif.

 

Comment faire pour éviter cela ?

Avant septembre 2018, il était possible d’exclure toutes les applications mobiles via l’exclusion du placement “adsenseformobileapps.com” ou via une option présente dans les paramètres de campagne : il suffisait simplement de décocher les catégories “Mobile app interstitial” et “Tablet app interstitial” (et éventuellement les autres catégories de placements sur App mobile). C’était assez intuitif et la plupart des gestionnaires de campagnes y étaient attentifs.

Paramétrages-display-mobile-avant-septembre2018

Paramètres de campagnes > Appareils (Avant septembre 2018)

Mais en septembre 2018, Google a décidé de faire marche arrière en “simplifiant” son ciblage. Les options “App”, “App interstitial” et “Web targeting” ont été regroupées sous les 3 appareils classiques (ils sont revenus à une ancienne « version », en fait).

Paramètres de campagnes > Appareils (Après septembre 2018) : « Pour simplifier le ciblage par types d’appareil, les paramètres incluant les applications, les interstitiels dans les applications et le Web ont été regroupés sous forme de nouvelles options : « Téléphones mobiles » et « Tablettes ». »

Conséquence : depuis septembre, si vous n’avez rien changé à vos paramètres de campagnes, celles-ci diffusent à nouveau, par défaut, vos annonces sur toutes les applications mobiles !

 

Comment faire pour pouvoir exclure les applications mobiles désormais ?

Heureusement, il est encore possible de le faire (de manière un peu détournée) ! Parmi les options de ciblage figurent les Mobile App Categories. Il suffit simplement de les exclure toutes !  Pour cela, nous vous conseillons d’utiliser Google Ads Editor, qui permet de le faire en quelques clics (contrairement à l’interface en ligne, où il faut cliquer une par une sur les 140 catégories d’applications disponibles… ne faites surtout pas ça !).

Et voilà, le tour est joué !

 

Pour en savoir plus visitez le site de l’agence de marketing digital Knewledge.

 

Communiqué par Knewledge


Publié le 28 janvier 2019