En date du 2 juillet 2020, la Direction générale du tourisme a organisé le webinar "Tourism Days – Business events edition", qui a permis un échange approfondi entre le ministre du Tourisme, Lex Delles, et les acteurs du secteur business events sur les défis, les opportunités ainsi qu'une stratégie de relance des événements professionnels.

Les conférences et réunions professionnelles représentent non seulement un pilier stratégique, mais aussi un vecteur de l'économie nationale. Les mesures de confinement qui ont dû être prises dans le contexte de la crise sanitaire du coronavirus COVID-19 ont toutefois eu un impact considérable sur le secteur. Il est donc indispensable, particulièrement en cette période de relance économique, de repositionner le Luxembourg en tant que destination business events. Le gouvernement luxembourgeois a par conséquent mis en place une feuille de route qui mise notamment sur des aides financières ciblées, une démarche collective du secteur, le nouveau label sanitaire "Safe to meet", la promotion du business local et Grande-Région ainsi qu'une stratégie digitale nationale pour le secteur business events.

Lex Delles, ministre du Tourisme, a déclaré que "le Luxembourg a tous les atouts pour devenir une destination de référence dans le segment des événements professionnels. Nous disposons d'un environnement multilingue et multiculturel, d'infrastructures de qualité et d'une position stratégique au cœur de l'Europe. Notre plan de relance permettra de développer ce potentiel et de positionner le Luxembourg en tant que destination de référence. L'aide financière directe mensuelle et non remboursable, le label 'Safe to meet', qui définit un ensemble de protocoles garantissant entre autres le respect des mesures sanitaires, ainsi que le diagnostic des infrastructures existantes et l'analyse des tendances digitales figurent parmi les mesures phares. Je continue de compter sur une collaboration étroite et efficiente avec le secteur afin de relever ensemble le défi actuel".

François Koepp, directeur de l'Horesca, a indiqué que "pour faire rebondir le secteur de l'hôtellerie et de l'évènementiel, il faut inspirer la confiance aux clients. Tel est notre défi. Les labels 'Safe to serve' et 'Safe to meet' sont les ambassadeurs de ce défi".

Charles Schroeder, président de la Luxembourg Event Association, a souligné qu'"il est important que les différents acteurs du secteur de l'évènementiel se sont regroupés auprès de la 'Luxembourg Event Association' afin de s'exprimer d'une seule voix. Une démarche collective est indispensable en cette période de crise".

 

Communiqué par la Direction générale du tourisme


Publié le 08 juillet 2020