Par Emilie Deloy, Art Director, Takaneo.

Très tendance, le Flat Design, ou design plat, est un style graphique minimaliste devenu très présent ces dernières années tant dans les interfaces web et mobile que dans le print. Simple mais pas simpliste, il excite la créativité et l’imagination et fait éclater les couleurs. On essaye ?

Le Flat Design est un design graphique axé sur le minimalisme. Par opposition à un design réaliste et détaillé, délicatement appelé skeuomorphisme (skeuos = ornement en grec), le Flat Design élimine les éléments jugés décoratifs ou superflus (détails, ombres, effet 3D…) pour se concentrer sur le contenu et la fonctionnalité. En fait, le design plat fait appel à l’imaginaire de l’utilisateur. Au lieu de lui expliquer l’utilité d’un élément de l’interface, elle est signifiée de la manière la plus simple possible.

Largement inspiré du Bauhaus, et du célèbre « Less is more » de l’architecte et designer Mies van der Rohe, le Flat Design s’appuie, outre sur des formes épurées, sur la couleur et la typographie : les couleurs car elles font ressortir des éléments particuliers, comme la structure générale (du print comme de l’écran) et hiérarchisent le contenu. Ce sont souvent des couleurs "flashy" qui dynamisent l’ensemble et permettent à l’utilisateur ou au lecteur de se repérer facilement.

De même, la typographie, utilisée à la fois pour son côté géométrique et informatif va pouvoir structurer les messages et organiser de manière claire leur contenu. La tendance actuelle de Flat Design est souvent associée à l’interface révolutionnaire du Windows Phone de Microsoft sorti en 2013 et qui en a été le premier exemple. Adieu réalisme, adieu effets de matière !

L’objectif de Microsoft était de se distinguer sur le marché de la téléphonie mobile et concevoir un design qui s’adapte aussi bien au mobile qu’à tout autre appareil. La formule de Sam Moreau, directeur du design de Windows, est alors très en phase avec les principes du Bauhaus : “Le contenu est l’interface”. Avec un tel changement de paradigme graphique, progressivement, de multiples entreprises ont emboîté le pas, contribuant à généraliser le Flat Design, dont Google et bien d’autres.

 

Il est vrai que le Flat Design présente plusieurs atouts très séduisants :

- D’un point de vue esthétique, il est plus agréable, plus léger, plus fort,

- Il a l’avantage d’être intemporel,

- L’épure à laquelle il oblige permet une grande créativité,

- Il rend l’utilisateur complice du processus créatif en lui faisant décoder formes simples et couleurs,

- L’information est claire, très pure et très graphique.

 

Cependant, comme tout choix esthétique, il n’est valide que s’il répond à une logique de sens, d’information, voire de navigation s’il s’agit d’une utilisation sur le web. Et si ses qualités sont légion le Flat Design peut pécher par excès de zèle et sembler simpliste, non travaillé et avoir un rendu criard avec des couleurs trop vives.

Bref, il doit être manié par des mains expertes pour des projets adaptés car, comme dans beaucoup d’autres domaines, il est très compliqué d’être simple !


Publié le 12 juin 2019