Après la rue des Bains et la Rue de Strasbourg, Pascal Brasseur lance un troisième établissement Victorine, au cœur du Shopping Center de la Cloche d'Or. Un événement "découverte" se déroule aujourd'hui même, le jeudi 11 juillet, dès 16h. Il est encore temps d'y participer !

La continuité d’une histoire

Victorine s’occupait d’une ferme dans les Ardennes. Elle menait de front l’élevage des animaux tout en cultivant son potager et son verger. Victorine n’est pas une légende, mais une femme de légende aux yeux de son petit-fils : Pascal Brasseur. Ce sont les souvenirs d’enfance qui remontent à surface quand il pense à elle, ceux de ses plats délicieux concoctés avec amour, mais surtout avec des produits issus de sa récolte. C’est cette cuisine et son histoire qu’il transmet aujourd’hui au sein de son nouvel établissement.

 

Le concept

Pour Pascal Brasseur, "contribuer à la transformation des mentalités, c’est l’ambition de Victorine. Un établissement, qui grâce à la relation et la coopération de tous les acteurs, permet l’émergence de modes de vie plus durables. Chez Victorine, nous proposons une restauration de qualité à des prix justes dans le respect des producteurs. Nous souhaitons que ce lieu soit un endroit dédié aux échanges, à la découverte et à l’innovation porteuse de sens".  Le midi, le restaurant est un fast good dans lequel on savoure un fresh spring roll, une salade, un wrap, un plat en bocal ou une tarte. L’ensemble des recettes tient compte des différents régimes avec 70% des préparations qui sont végétariennes.

Les produits de la carte sont "faits maison" avec une recherche constante de saveurs aussi originales que joyeuses, le tout dans le respect d’un équilibre alimentaire. Et parce que la vie urbaine ne laisse parfois que peu de temps pour la confection de repas sain chez soi, Victorine a pensé à des plats à emporter, des « prêts à réchauffer » pour le diner ou le weekend.

 

Privilégier les filières agricoles biologiques et locales

Victorine s’engage pour des filières agricoles durables, l’approvisionnement des produits a été un critère déterminant lors du lancement du projet. Les aliments sont fabriqués à proximité dans le respect des modes de productions durables et principalement issus de l’agriculture biologique. "Nous connaissons et entretenons des relations fortes avec nos fournisseurs implantés au Luxembourg, en Belgique et en France. L’ambition consiste à les faire participer au concept de Victorine, nous souhaitons transmettre leur passion du métier valoriser leur travail," explique Pierre Brasseur.

Et allons encore plus loin … Victorine, ECO-RESPONSABLE n’utilise que des emballages recyclables (papiers, cartons, pulpe de coco) ou réutilisables (bocaux). Tous les plastiques sont en PLA (d’origine végétale et 100% compostable) Une fontaine d’eau gratuite est a disposition des clients. Une ristourne est accordée à nos clients qui utilisent un mug pour les boissons chaudes. Victorine en exclusivité pour le Luxembourg propose une bouteille d’eau en PLA. Nos invendus sont remis quotidiennement à la Croix rouge, Abricoeur, Caritas & inter-action. Dans quelques semaines, l’enseigne va s’adjoindre les services d’un nutritherapeute et étudie la faisabilité d’emballages totalement réutilisables.

 

Source: Victorine


Publié le 11 juillet 2019