Au Canada, le leader mondial des produits laitiers frais fait la promotion du DanActive, un yaourt à boire, sur des affiches numériques dont les messages varient en fonction de la densité du trafic.

Ces panneaux publicitaires, installés à Toronto et à Montréal, ont été installés de manière stratégique puisqu’ils se trouvent dans des lieux où la circulation est dense, n’est pas toujours évidente.

Les publicités changent en fonction de la vitesse adoptée par le conducteur. Les messages sont ainsi différents pour ceux qui roulent 20% en dessous de la vitesse réglementaire, 20 à 34% au-delà de la vitesse réglementaire, 35 à 64% au-delà, et 65% au-delà.

 

Côté technique, la rotation des affiches se fait selon un ad server indexé sur les données INRIX, société de Big Data, qui collecte de l’information en temps réel de plus de 275 millions de véhicules. Cela se fait à travers les systèmes de navigation (natif au véhicule ou non), les applications mobiles de navigation et les données gouvernementales des transports.

 

Ce n’est pas la première fois que des marques proposent de de la publicité d’un tel genre.

 

Par le passé, d’autre marque ont déjà proposé de la publicité sur des panneaux qui s’adaptent en fonction de la circulation, mais jamais en se basant sur autant de critères que dans le cas présent. Ainsi, British Airways avait installé en 2013, en plein cœur de Piccadilly Circus, un écran vidéo géant affichant un petit garçon qui se mettait en mouvement dès qu’un avion de la compagnie passait à proximité. Des données tels que le numéro de vol, ou encore la provenance et la destination de l’avion, s’affichaient alors sur l’écran.

 

 

Source : Siècle Digital, Media Post 


Publié le 27 juin 2016