Remis deux fois par an par la Chambre de Commerce et Chambre des Métiers, le label " Made in Luxembourg " édition automne 2019 a été décerné ce lundi 7 octobre,en présence du Ministre des Classes moyennes et du Tourisme Lex Delles. La soirée" Made in Luxembourg " qui a encadré la remise officielle des certificats s'est dérouléesous le thème " Made with Love - La puissance des " petites " marques ".

Le label " Made in Luxembourg ", attribué pour un ou plusieurs produits ou services, est à la fois un repère pour le consommateur et une source de fierté pour les entreprises qui le détiennent. Beaucoup d'entre elles s'étaient données rendez-vous pour la remise officielle du label lors de cette soirée ouverte par le Président de la Chambre des Métiers, Tom Oberweis.

Dans son mot de bienvenue, Monsieur Oberweis a souligné l'importance du label " Made in Luxembourg " qui est décerné aux entreprises pour des produits et services luxembourgeois de qualité, lesquels contribuent à l'attractivité de notre pays. Dans son allocution, il relevait que se trouvaient labélisés surtout des produits et services proposés par de petites entreprises et que c'étaient leurs " petites " marques qui constituaient un élément visible de la stratégie du " Nation Branding ".

 

Made with Love - La puissance des " petites " marques

Il importait cette année à la Chambre de Commerce et à la Chambre des Métiers et à de mettre en lumière une nouvelle facette de la marque et de sa puissance ou, comme l'orateur Professor Dr Andreas Baetzgen l'a formulé dans sa keynote - la MAGIE des " petites " marques. Dans un monde de plus en plus globalisé, dans lequel l'individualisation de la consommation gagne en importance aussi bien pour le client que pour l'employé, " nous cherchons tous à nous différencier et nous avons besoin de motivation et d'orientation (" purpose "). "

Andreas Baetzgen est professeur à l'Université des médias (Hochschule der Medien) deStuttgart, consultant en marques et auteur. A la frontière entre science et économie, il estconsidéré comme l'un des experts de renom en Allemagne. Il y conseille les leadersmondiaux issues des classes moyennes.

Lors de son intervention et à l'appui d'exemples concrets, il a souligné que " les micromarqueset les marques dites " insolites " voire " insoumises " (" Insurgent Brands ") sontles moteurs de la croissance ". Dans ce même ordre d'idées, il a remarqué que " les petitesmarques sont les grands gagnants ". Il a notamment mis l'accent sur l'origine régionale dela marque comme valeur idéale, parfaite et importante. Si les grandes entreprises doiventactivement construire leur " purpose ", cette dernière fait naturellement partie de l'ADN despetits établissements familiaux. Andreas Baetzgen a clôturé sa présentation par deuxcitations en mettant l'accent sur la nécessité d'avoir un objectif dédié et de ne passeulement construire une marque mais de la vivre avec passion :" La créativité se voit notamment incitée par un amour sincère " (Erich Fromm) et " J'adore ce que je fais - c'est la différence essentielle " (Peggy Porschen, cake designer de renommé à Londres).

 

88 nouvelles entreprises labellisées

Après l'exposé inspirant du Professor Dr Andreas Baetzgen, le label " Made in Luxembourg ", était remis en présence du ministre Lex Delles, à 88 entreprises actives dans des secteurs très variés pour les encourager à afficher l'origine de leur savoir-faire et véhiculer cette image de marque. La soirée s'est poursuivie autour d'un cocktail, occasion pour chacun de discuter et d'échanger avec celles et ceux qui font partie du cercle " Made in Luxembourg ". L'animation de la soirée était assurée par Sandie Lahure.

 

Communiqué par la Chambre de Commerce


Publié le 09 octobre 2019