Julien Henky et Michael Mertens, Senior Content Managers au sein de la Banque Internationale à Luxembourg (BIL), reviennent pour Marketers sur l'award du "Best Marcom Project of the Year" obtenu le 28 novembre dernier lors du #GalaMarketers.

Quelles sont les retombées suite à la mise en ligne de cette nouvelle plateforme de Content Marketing ?

myLIFE s’est donnée l’ambition d’être la plateforme de référence qui vous informe sur la gestion de vos finances et vous inspire dans la réalisation de vos projets au Luxembourg. Pas de promesse creuse, mais de l’information utile, thématique et exclusivement centrée sur les besoins clients sous la forme d’articles, d’interviews d’experts, d’infographies, de vidéos…

Cette approche novatrice met le client au cœur du dispositif et, comme tout dispositif marketing qui accorde véritablement la première place au client, les retombées sont extrêmement positives, tant sur le plan quantitatif que qualitatif.

Sur le plan quantitatif, nous pouvons mesurer un trafic organique non négligeable et en augmentation constante depuis le lancement de myLIFE au mois d’août 2017. Non seulement il y a un intérêt pour venir découvrir myLIFE, mais le contenu proposé est manifestement en adéquation avec les attentes des utilisateurs puisque nous avons déjà un trafic important de visiteurs récurrents.

Sur le plan qualitatif, les retombées sont multiples. Nous constatons tout d’abord une optimisation sensible de notre référencement sur de nombreuses thématiques abordées et chères à la banque. Il y a ensuite l’image de marque BIL qui est sensiblement renforcée par myLIFE. Une image également renforcée en interne par la démonstration de l’expertise plurielle de nos équipes, même si celles-ci ne sont jamais explicitement mises au premier plan.

Pour une activité qui n’existait pas encore dans la banque il y a un an, c’est clairement une réussite sur toute la ligne.

 

Quelles sont les prochaines étapes ?

Les ambitions autour de myLIFE sont importantes et les chantiers d’optimisation possible nombreux.

myLIFE se voulant une plateforme vivante, il faut tout d’abord assurer la production et la diffusion régulière de nouveaux contenus, en tentant de se renouveler sur certains formats. Il faut également continuer à faire vivre ce qui existe déjà, en s’assurant que les informations partagées soient toujours pertinentes et à jour. Pour donner un ordre de grandeur, nous avons produit en une année plus de 100 contenus en trois langues, dont plus de 20 vidéos… c’est énorme !

Nous avons ensuite la volonté d’améliorer encore le référencement de la plateforme et un gros travail SEO est en cours. Nous allons également chercher à donner davantage de place à nos visiteurs sous une forme qui est encore à définir. Notre objectif est de leur permettre d’interagir davantage avec nous et de nous aider à améliorer continuellement myLIFE.

Enfin, il y a quelques surprises en préparation. Mais pour en savoir plus, il faudra devenir un visiteur régulier de myLIFE ;-)

 

Quelles sont vos priorités Marcom pour l'année 2018 ?

Etant exclusivement en charge du Content Marketing à la BIL, c’est clairement myLIFE qui continuera à occuper l’essentiel de notre temps avec les priorités évoquées ci-dessus.

Suivant l’état d’avancement de certains chantiers internes à la BIL et des évolutions réglementaires à venir, nous aimerions travailler sur le marketing prédictif vis-à-vis de nos clients existants. Le Content Marketing est un instrument d’autant plus efficace qu’il s’adresse à une audience qualifiée et connue.

 

Combien de personnes travaillent dans le département Marketing & Communication ? Quelles sont les missions de chacun ?

A la BIL, les équipes Marketing et Innovation comptent une bonne quinzaine de personnes. Nous sommes deux Senior Content Manager au sein de cette équipe à travailler exclusivement sur le Content Marketing avec une description de fonction identique. Dans la pratique, Julien se charge davantage du volet de la création audiovisuelle (vidéos, motion design…), de la diffusion (dont les volets SEA/SEO) et de l’optimisation de la plateforme. De son côté, Michaël s’occupe davantage de l’élaboration de la stratégie Content Marketing de la banque, de la structuration de l’activité en interne, de la rédaction et du suivi de production des contenus textuels (articles, infographies, interviews, …).


Publié le 06 décembre 2017