Pour le premier Apéro Marketers de l’année, les responsables marketing et communication du Luxembourg se sont retrouvés au Bistrot Burger à Howald. Un rendez-vous enrichissant qui leur a permis de revenir sur la mise en application imminente du RGPD (Règlement général sur la protection des données) à travers des conférences, avant l’incontournable networking cocktail.

Etre "GDPR Compliant" en un clic

L'événement a débuté avec l'intervention d'Alexandre Guytard, Territory Sales Manager chez Kentico Software, qui tout d'abord souligné la présence Kentico Software, actif dans les secteurs B2B et le B2C avec plus de 20 000 clients. Il s'est par la suite intéressé à l'arrivée prochaine, mais surtout à l'importance du RGPD pour toutes les parties prenantes, de l'entreprise au client final.  "C’est notre responsabilité en tant qu’entreprise, mais c’est aussi au client de le mettre en place" précise-t-il. Alexandre Guytard a par la suite insisté sur la portée internationale du futur règlement européen, avant de présenter l'application Kentico 11, créée en décembre 2017. Celle-ci reprend les fondamentaux du RGPD et offre la possibilité aux utilisateurs de donner leur consentement, mais pas uniquement : le client peut décider quelles données il souhaite anonymiser ou supprimer. "Si une entreprise souhaite évoluer step by step avec le GDPR, Kentico est présent pour se charger de son accompagnement" a conclu Alexandre Guytard.

 

Le Consentement

C'est ensuite Martin Claish, Privacy Solution Consultant de l’entreprise OneTrust, qui a pris la parole, l’occasion pour ce dernier de focaliser sa présentation sur un point clé du RGPD : le consentement. Il a notamment rappelé le caractère essentiel de celui-ci : "Il est primordial de prouver que les choses sont faites correctement". Martin Claish a par la suite insisté sur l'importance de classer les activités avec une base légale plus adaptée, de catégoriser cela par finalité et enfin de faire une évaluation pour voir si cela est conforme. "La plus grosse exigence est de prouver que le consentement a bien été donné et cela de manière réelle et légale", explique-t-il. Comme l'explique Martin Claish, la solution proposée par One Trust n'agit pas sur les données, mais indique l'endroit où elles se trouvent et s'il est utile de les effacer ou non. L’entreprise possède plusieurs plateforme, gestion de cookies, formulaire en ligne, qui permettent de faciliter ce processus. Il a conclu son discours de la sorte : "Il faut parler en pratique et non pas des exigences !"

 

 

Perte de données et transparence

La présidente de l’ADPL, Nathalie Spraeur est ensuite intervenue au nom de tous les représentants des différents secteurs de l'association, afin d’échanger autour de ce sujet qui fait débat. Créée en 2013, elle est la première association en Europe à réunir des personnes impliquées. Elle diffuse les connaissances et permet de créer des rencontres autour de la protection des données. L’association organise également des afterworks pour informer les membres sur l’évolution et donner des conseils pratiques sur la protection des données. A travers une campagne de sensibilisation réalisée en 2016, Nathalie Sprauer a présenté une vidéo de 3 minutes et 380 mots qui explique en quoi consiste la perte de données. Elle a par la suite partagé son expérience et amené un exemple concret de l’utilisation des données dans le monde bancaire, en guise de conclusion. "Le plus important c’est la transparence auprès de l’utilisateur" a-t-elle ajouté.

 

"Décider avec confiance"

Jérôme Guilman, Directeur clients chez Editus, a conclu ce premier Apéro Marketers de l’année. A cette occasion, il a notamment présenté l’outil d’intelligence commerciale marketing & financière Editus.lu Data. "La donnée est au cœur de notre quotidien, à travers des chiffres, des études de données mais que la plupart du temps, ces données seront laissées de côtés et non utilisées" explique Jérôme Guilman. Pour Editus, les données produites sont une force à partir du moment où elles sont bien choisies et utilisées à bon escient. "Est-ce que j’ai un objectif ? Les données sont facilement accessibles mais aurons-nous vraiment besoins de toutes les utiliser un jour ?" s'interroge le Directeur clients. Les usages de la donnée sont variés mais doivent avoir trois prérequis, qui sont l’exhaustivité, la richesse pour permettre de connaitre le prospect avant de le contacter ainsi que la mise à jour régulière pour une fraicheur de la donnée. Comme le rappelle Jérôme Guilman, Editus.lu Data est compliant dans ses méthodologies de collecte, son traitement des données et sa mise à disposition. Il a par la suite conclu sa présentation en posant la question suivante : "Comment une solution d’intelligence commerciale peut changer les règles du jeu ?"

 

Centré sur le thème du RGPD et de l'utilisation de la donnée, outil essentiel pour tous les spécialistes marketing & communication, ce premier Apéro Marketers s’est clôturé avec son traditionnel networking cocktail.

 

Alexandrine Kaminski


Publié le 04 avril 2018