C’est dans le cadre du déplacement du Premier ministre Xavier Bettel au Canada que Guy Daleiden (photo), directeur du Fonds national de soutien à la production audiovisuelle, et S.E. Olivier Nicoloff, ambassadeur du Canada auprès du Grand-Duché de Luxembourg, ont signé le nouveau traité de coproduction audiovisuelle entre le Luxembourg et le Canada à la résidence du gouvernement canadien à Ottawa.

Ce traité, qui remplace l’ancien accord datant de 1996, vise à favoriser le développement des coproductions cinématographiques, télévisuelles et vidéographiques entre les 2 pays tout en mettant l’accent sur les "nouvelles écritures" audiovisuelles et tient compte des changements technologiques survenus au fil du temps. Il soutiendra les coproductions entre les deux pays dont l’apport représente au moins 15% du budget total de la production. Les œuvres se verront attribuer les nationalités luxembourgeoise et canadienne. Le Luxembourg a, depuis la signature du premier traité, coproduit plusieurs films avec le Canada, notamment en 2010 La dernière fugue de Léa Pool (Iris Productions). Les coproductions les plus récentes avec le Canada sont: Actuellement en tournage au Luxembourg, Troisièmes Noces de David Lambert (Bidibul Productions), une coproduction Belgique/Luxembourg/Canada. En développement, Dreamland de Bruce McDonald (Calach Films), une coproduction Canada/Luxembourg/Belgique dont le tournage au Luxembourg est prévu en octobre prochain et Justice Dot Net de Pol Cruchten (Iris Productions), une coproduction majoritaire luxembourgeoise, qui sera tournée en automne au Luxembourg.

 

Communiqué par le Fonds national de soutien à la production audiovisuelle


Publié le 21 avril 2017