Dans le cadre d’une étude qui a mobilisé 100 répondants, les directeurs marketing nous livrent leur vision sur l’utilité du contenu en 2017. La variété mais aussi le volume des contenus fournis sont les nouveaux challenges des marketeurs. Tout l’enjeu est de proposer le bon contenu, au bon moment. L’économie de l’attention est le vrai sujet du contenu.

« L’objectif de notre étude est de mesurer à l’instant T le degré de maturité des directeurs marketing vis-à-vis du marketing de contenu. Les résultats démontrent clairement une conscience avérée de l’importance du contenu et de sa pleine utilisation pour générer de la visibilité et des leads. Toutefois, le contenu reste encore trop souvent tactique et peine à s’inscrire dans une stratégie globale. A la décharge des responsables marketings, transformer son entreprise en média ou en « content inc » tout en répondant aux objectifs marketing procède d’une double contrainte, à fortiori dans un contexte de redéfinition du métier sous l'impulsion de l'évolution de l'univers du marketing digital. » Fabrice Frossard, Fondateur Faber Content

 

« Si le content marketing est devenu le « nerf de la guerre », créer le bon contenu, original et pertinent et qui générera des leads (BANT) n’est pas une sinécure. Quel format privilégier ? quel média choisir ? Internaliser ou externaliser sa création ? quel budget y consacrer ? comment définir un calendrier ? Autant de questions qui s’imposent aux responsables marketing.  Ce livre blanc apporte un éclairage sur la situation vécue par une centaine de marketers, principalement B2B ; il est de plus commenté par vingt-cinq d’entre eux. L’illustration par l’exemple d’un contenu riche que l’on espère engageant. » Jean-Denis Garo, Vice-président du CMIT et Directeur marketing Europe du sud Mitel.

 

Pour 90% des répondants, le contenu est une part importante si-non très substantielle du marketing mix. Les budgets dédiés à ce segment sont pour plus de la moitié des répondants (55%) en hausse et identique à 2016 pour 32% des répondants.

 

Susciter l’engagement : le graal pour tous les marketeurs

 

Pour 84% des marketeurs, l’objectif premier à la création de contenu est clairement la génération de trafic.

 

Vidéo kill the post star

 

Dans les enjeux 2017, la vidéo s’impose largement en tête de formats de contenu sur lesquels les répondants souhaitent investir. Le choix de la vidéo s’explique facilement :elle a 53 chances de plus d’apparaître sur la première page comparativement à du texte. C’est bon pour le SEO et l’engagement, sans compter une empreinte de la marque plus prononcée qu’avec les autres formats.

 

Blog et infographie : la doublette gagnante

 

Les billets de blogs et les infographies sont perçus comme les contenus les plus efficaces et les plus simple à réaliser. Un résultat cohérent avec le type de contenu le plus produit.

Pour 73%, le blog est le média star :  facile à réaliser, le blog est le compagnon indispensable du marketeur soucieux de maîtriser ses contenus.

45% des répondants produisent entre 1 et 5 contenus par mois, un cap difficile à franchir pour la plupart des entreprises répondantes.

 

Twitter, le méta-média devance LinkedIn

 

Twitter est en France le premier canal de partage, suivi par Linkedin, plateforme préférée des marketeurs B2B des grandes entreprises. Le potentiel d’utilisation de LinkedIn reste cependant encore sous-évalué par beaucoup d’entreprises. 

 

Les budgets consacrés : 

 

    CMIT/livre%20blanc%20/CM%201.JPG

 

 

Communiqué de presse du Club des Directeurs Marketing et Communication de l’IT et Faber Content


Publié le 25 juillet 2017