Si Google avait déclaré, il y a un an, vouloir garantir la confidentialité et la sécurité de ses utilisateurs, il semblerait néanmoins que ça ne soit pas le cas des entreprises qui ont toujours accès à des millions de comptes Gmail.

Selon une enquête publiée par le Wall Street Journal, des centaines d’entreprises chargées de développer des logiciels, scannent chaque jour le contenu de millions de comptes d’utilisateurs Gmail, pour ensuite proposer des publicités ciblées.

De manière automatisée ou humaine, ce sont 100 millions de mails quotidiens qui sont analysés par ces firmes qui promettent de fournir à leurs clients différentes informations sur les utilisateurs Gmail, telles que :

- le nombre de messages ouverts par jour

- le contexte dans lequel ils sont consultés

- le temps passés à les lire

Et la liste n’est pas exhaustive. Ces données sont aspirées grâce à des applications, qui permettent aux entreprises d’obtenir les autorisations des internautes afin d’accéder au contenu de leur boite de réception. Le règlement européen sur la protection des données personnelles permet, du moins en Europe, d’obliger les sociétés à indiquer clairement comment ces données collectées seront utilisées, mais ce n’est pas le cas dans d’autre pays.


Publié le 09 juillet 2018