Le 28 avril prochain, des centaines d'étudiants européens se donneront rendez-vous à Belval pour la troisième édition de la Morpheus Cup, premier championnat interuniversitaire et grandes écoles. Cette année, les équipes peuvent participer à cette compétition à distance, via les Morpheus Prizes.

La société luxembourgeoise SES, opérateur de satellites de télécommunications et basé à Betzdorf, mettra à l'épreuve les participants aux Morpheus Prizes avec un challenge intitulé "Media Innovation". Les étudiants plancheront ainsi sur la façon de proposer de nouvelles expérience vidéo, disponibles 24heures sur 24, 7 jours sur 7, et en toutes circonstances, en utilisant les systèmes de distributions satellite et terrestre.

Sous le Haut Patronage de la Commission Européenne, ce concours d’idées est doté de 50.000 € - dont 10.000€ au meilleur projet, et de nombreux lots pour les participants et lauréats. Il offre une très belle visibilité à votre campus dans 80 médias internationaux, dont Forbes, RTL, FR3, Le Point, Heute, Young Academic, L’Etudiant, Studyrama, Digital Campus etc, en 2016.

Les étudiants sont invités à s'inscrire avant le 31 mars et auront jusqu'au 12 avril pour faire parvenir leur projet, consistant en un maximum de 10 slides aux organisateurs du Morpheus Prize.

 

Une compétition unique en Europe

Déjà adopté par une centaine de campus de 20 pays différents en 2015 et 2016, l’événement est aujourd’hui le plus grand concours européen dédié à l’innovation pour les étudiants souhaitant gratuitement et facilement soumettre des idées, projets de recherche ou startups.

Depuis sa création, l'événement bénéficie du soutien de la Commission européenne. Cette année, ce sont les commissionnaires Marianne Thyssen, Commissaire pour l'emploi, les affaires sociales, les compétences et la mobilité des travailleurs, et Carlos Moedas, Commissaire à la recherche, à l'innovation et à la science, qui saluent l'initiative des organisateurs.

 

Pour plus d'informations, rendez-vous sur www.morpheuscup.com


Publié le 02 mars 2017