Guy Daleiden, directeur du Fonds national de soutien à la production audiovisuelle, et Jean-Louis Scheffen, président du Comité de sélection du Fonds, ont exposé leurs résultats et rapports d’activités pour l’année 2017.

30.108.292 euros d’aides financières sélectives ont été accordées, dont 1.512.780 euros pour l’aide à l’écriture et/ou au développement (dont 1 projet de réalité virtuelle et un projet transmédia) et 26.980.012 euros pour l’aide à la production (dont 1 projet de réalité virtuelle). Des aides à la production CineWorld ont été attribuées pour un montant total de 1.615.500 euros.

Le Fonds a également accordé des aides à la promotion à hauteur de 206.213 euros, ainsi que des subsides divers au secteur pour un montant de 98.426 euros. 10 aides ont été allouées à des auteurs pour un montant de 97.500 euros.

Dans le cadre de sa mission de promotion, le Fonds a assuré une présence sur divers marchés et forums internationaux et a participé à des missions économiques de prospection.

3 nouveaux accords de coproduction ont été signés par le gouvernement luxembourgeois (avec le Canada et la Chine mais aussi la Convention européenne révisée du Conseil de l’Europe sur la coproduction cinématographique). Ces conventions visent à favoriser le développement des coproductions cinématographiques entre le Luxembourg et ses partenaires étrangers.

Dans le cadre du partenariat avec RTL Télé Lëtzebuerg, les premiers épisodes de la sitcom intitulée Zemmer ze verlounen sont diffusés sur le petit écran depuis le 11 septembre dernier.

Dans le domaine des nouveaux médias et en particulier celui de la réalité virtuelle et augmentée et du transmédia, le Fonds a poursuivi ses efforts en soutenant de telles initiatives à l’exemple du film Fan Club copoduit par a_BAHN et en se rendant sur des marchés dédiés afin d’approfondir toutes les possibilités qu’offrent aux producteurs le développement et la production de projets tournés vers le futur.

"Avec 6 films en tournage actuellement, 12 films d’animation en fabrication dans les studios et tout autant de travail au niveau de la post-production, on peut dire que le secteur de la production audiovisuel est actif. Depuis la rentrée, on a pu découvrir dans les salles obscures du Grand-Duché des films produits chez nous tels que Meng Kollegen aus dem All ou The Breadwinner. On attend également avec impatience le film Superjhemp retörns qui sortira le 24 octobre prochain", a souligné Guy Daleiden.

 

Communiqué par le Fonds national de soutien à la production audiovisuelle


Publié le 03 octobre 2018