Partager ses idées et ses bonnes pratiques devant une audience n'est pas chose aisée. Le speaker endosse alors un rôle d'acteur avec pour unique but d'embarquer les personnes présentes dans son aventure. Au fil des années, Cassie Kozyrkov, Chief Decision Scientist de Google, est passée maître en la matière.  En amont de sa venue au Luxembourg le 20 novembre (voir plus bas) elle s'est confiée à Medium.com à propos de cet exercice bien particulier qu'elle affectionne tant. 

"Lorsque je suis invitée à participer à une conférence, je me transforme en une compagnie ou un groupe de théâtre. De l'acteur au directeur, en passant par la personne en charge des costumes," explique-t-elle. Car selon Cassie, l'expertise pointue pour laquelle un speaker est invité à parler devant une audience est bien différente des qualités nécessaires pour embarquer les personnes présentes dans la salle. Pour faciliter la tâche de ses consœurs et confrères, elle partage ainsi ses quelques "tips" pour une présentation réussie et envoutante :

Respecter le temps imparti : "un speaker professionnel respecte le timing. Il faut donc préparer une présentation légèrement plus courte. Personnellement, je prépare un speech qui dure 75% du temps imparti, et compte sur mes talents d'improvisation pour combler le temps restant".

Ne pas avoir trop de texte sur ses slides : "la présentation électronique sert à trois choses : divertir, illustrer et donner une roadmap. Tout le reste pour distraire l'audience. Lors de la préparation, les slides sont denses, mais je le réduis au fur et à mesure que je m'entraine. Moins il y a de mots, mieux c'est !"

Attention aux statistiques et jargon : "Bien que je vienne d'un domaine qui aime les équations et les statistiques, vous n'en trouverez quasi aucun dans mes slides. Il est très facile de perdre son audience, qui tenterait alors de comprendre de telles problématiques".

Une conférence est différente d'un cours : "Selon certains mythes, donner une conférence est similaire à donner un cours, à enseigner. Effectivement, le but de la conférence est que l'audience en ressorte grandi, mais il s'agit avant tout de divertissement".

Soyez authentique : "Vous jouez un rôle sur scène, mais vous jouez votre propre rôle, vous devez rester vous-même. Il est cependant important de réfléchir à l'image que l'on veut donner avant même de monter sur scène. Il s'agit de votre personal branding".

Occupez l'espace : "Tous les speakers sont censés savoir se déplacer sur scène, utiliser un micro de manière optimale, etc. Il est bien entendu nécessaire de s'entrainer et de connaitre les spécificités de la scène ainsi que les détails techniques".

Mettez-vous sur votre 31 : "Pensez à opter pour des vêtements qui correspondent à votre image, à votre marque, mais également qui transmettent un message similaire à votre speech. Les participants vont analyser les moindres détails".

 

Cassie Kozyrkov occupe actuellement la fonction de Chief Decision Scientist au sein du géant américain du web, Google. Grande habituée des conférences aux quatre coins du monde, elle a récemment partagé ses bonnes pratiques avec les lecteurs du site Medium.com. Puis, elle participera, le 20 novembre prochain, à la quinzième édition du Gala HR One et se penchera notamment sur l'apport des data dans le domaine des ressources humaines. Un événement à ne manquer sous aucun prétexte.


Publié le 05 septembre 2018