La 4ème édition de Game of Code, hackathon de 24 heures avec des challenges concoctés tout spécialement par les partenaires de l'événement, s'est déroulé les 8 et 9 mars, au Forum Geesseknäppchen. Cette année, plus de 140 codeurs répartis en 34 équipes, se sont affrontés pour répondre aux challenges tout aussi innovants que funs préparés par Docler Holding, Digital Luxembourg et la Bibliothèque Nationale de Luxembourg, GovSat et SES.

Avant même que la compétition ne soit lancée, les organisateurs ont eu le plaisir d'accueillir Marc Hansen, le Ministre délégué à la Digitalisation. Celui-ci a rappelé l'importance des TIC dans une société en pleine transformation, tout en saluant l'initiative Game of Code, portée par Farvest Group et ses partenaires : "le challenge Open data proposé par Digital Luxembourg et organisé dans le cadre de cet événement est désormais une tradition, et vise encore aujourd'hui à promouvoir une réutilisation créative des données disponibles sur le portail. C'est à travers de tels événements que nous continuons à favoriser l'innovation digitale à l'échelle nationale et internationale, car dans cet environnement digital, les approches top-down ne sont plus plébiscitées. Les gouvernements jouent désormais un rôle de facilitateur auprès des entreprises, institutions et individus dans cette période de transition digitale. L'une des priorités de notre gouvernement justement est d'atteindre cette excellence digitale : elle est mise en place pour vous et avec vous. C'est la raison pour laquelle je souhaite remercier tous les partenaires de Game of Code. Vous faites partie intégrante de l'écosystème de l'innovation au Luxembourg, et démontrez que sortir des sentiers battus mène au succès".

Et les grands gagnants sont…

Cette année, Docler Holding a proposé aux geeks de créer, en 24 heures seulement, leur propre jeu vidéo. C'est l'équipe Virtual Rangers, la jeune pousse luxembourgeoise, qui s'est vue récompensée pour sa créativité et l’aboutissement de leur jeu "Escape the Pyramid". Le jeu, composé d’énigmes à portée éducative, a été largement plébiscité par le jury. L'équipe des Guardians, composée de développeurs de Docler Hodling, et CoderDojoGirls, du Code Club Coder Dojo, terminent en deuxième et troisième place. Ces dernières par ailleurs ont été récompensées du Coup de Cœur du jury, afin d'encourage toujours plus les futures générations.

Le challenge inventé par Digital Luxembourg et la Bibliothèque Nationale de Luxembourg, qui consistait à développer de nouvelles applications ou outils destinés à l’exploration, la compréhension, l’analyse ou l’enrichissement de faits historiques, à partir de données brutes disponibles sur le portail open data, a été remporté par l’équipe Error402 constituée de développeurs de la Banque de Luxembourg. Les équipes SAD Games (de la société Docler Holding) et LUCA (ARHS Cube) complètent le podium, alors que Saperlipopette, de PwC Luxembourg, remporte le prix Coup de Cœur.

L'espace était également au programme de cette 4ème édition avec des challenges proposés aux geeks par deux nouveaux sponsors, GovSat et SES. BIL DEV TEAM, de la Banque Internationale à Luxembourg, a remporté le challenge #DoYouCode #GetSpaced de SES, alors que deux équipes du fournisseur de services de télécommunications par satellites, Bit Flippers et Don't mess with the Spectrum se partagent la deuxième place. LTS Alpha de la Luxembourg Tech School complète le trio de tête. Enfin, c'est HOPTEAM, qui représentait la société InTech, qui a remporté l'exercice proposé tout spécialement pour l'occasion par GovSat.

 

"Cette année encore, nous avons eu des projets très innovants et créatifs, mais également un record de 36 équipes inscrites. De plus, SES et GovSat ont rejoint Digital Luxembourg et Docler Holding dans l'organisation d'un nouveau challenge. Je remercie tous ces soutiens, qui témoignent une nouvelle fois du dynamisme du Luxembourg dans le domaine des nouvelles technologies", a conclu Kamel Amroune, CEO de Farvest, qui a initié cet événement en 2016.

 

Retrouvez toutes les équipes gagnantes sur le site www.gameofcode.eu


Publié le 11 mars 2019