Le réseau social, qui n'est plus accessible en Chine depuis 2009 et une mesure de censure du gouvernement de Hu Jintao, a tenté un retour tout en discrétion sur le marché chinois. Le groupe a reconnu être à l'origine du lancement de "Ballons Colorés", une application de partage de photos.

L'application ne contient en elle-même aucune référence visuelle au groupe de Mark Zuckerberg sur son interface. C'est donc une manœuvre rusée qui confirme l'intérêt de Facebook pour l'immense marché chinois. Mark Zuckerberg a ainsi entreprit plusieurs visites auprès des dirigeants politiques chinois afin d'aboutir à un déblocage du site sur le territoire chinois, ce qui semble pour l'instant compromis.

L'application "Ballons Colorés" en elle-même a connu des débuts très modestes, puisqu'elle n'occupe que le 46ème rang des applications photos et vidéos les plus utilisés sur le marché chinois.


Publié le 17 août 2017