Le Pew Research Center a mené une étude aux Etats-Unis sur la proportion de tweets provenant de robots. Deux tiers des liens renvoyant vers 2 315 sites qualifiés de populaires, notamment les sites d'information seraient partagés par des comptes automatisés.

Pour arriver à ce résultat, les chercheurs ont étudié 1,2 million de tweets dans la langue de Shakespeare durant six semaines de l'été dernier. Pour les sites d'agrégation d'informations, la proportion monterait à 89%.

Parmi les 66% de liens tweetés par des bots, un tiers (soit 22% du total) serait partagé par seulement 500 robots très actifs. A l'autre extrémité du spectre, les 500 utilisateurs humains les plus actifs ne sont responsables que de 6% des liens vers les sites dits "populaires".


Publié le 12 avril 2018